page suivant          Index          page précédant

Description de vos logements :

Crayfish Camp au Lake Naivasha

         

Le Crayfish Camp du Lac Naivasha, ou vous passez votre première nuit au Kenya, est un établissement classé 3 étoiles. Les chambres avec douche et WC sont joliment décorées avec des meubles en bois massif d'un style colonial et les lits équipés de moustiquaires. Il y a un bar avec terrasse et un restaurant ouverte sur les jardins. La cuisine est excellente!

Enchoro-Wildlifecamp près du Massai Mara

          

L'Enchoro Wildlifecamp est un camp de safari tenté, situé près du "Oloolaimutia - Gate", un des entrées au Massai Mara, et dépends directement d'un village Massaï, qui en est le propriétaire. Les tentes sont équipées confortablement, avec douche / WC / lavabo et lits avec moustiquaire. Chaque tente a sa petite véranda couverte, avec table et chaises. Lors de votre arrivée vous une grande serviette de bain par personne vous est remise. Si vous en avez besoin de plus, pensez à en amener dans votre valise. L'eau chaude des douches est produite d'une manière rudimentaire mais efficace, elle peut donc être très chaude. Par contre, elle n'est pas buvable. Nous vous conseillons de vous procurer d'un stock d'eau potable lors d'un arrêt sur la route entre Naivasha et Enchoro. Il n'y a pas de courant électrique par secteur, et le groupe électrogène vous fournit la lumière seulement dés 5 heures du matin jusqu'à l'aube et dès la tombée de nuits à 22 heures. Il n'y a pas de prises dans les tentes. Prévoyez des torches et / ou une lampe frontale par personne. Le camp dispose d'un restaurant simple mais agréable. Rendez-vous au restaurant pour recharger les GSM ou les batteries des caméras pendant les heures du groupe. Côte sécurité, rien à dire  ! Le camp protégé par les "Bomas", des plantes épineux et dispose des guerriers Masai comme gardiens de nuit. Rien de mieux pour assurer qu'aucun des animaux sauvages viennent dans le village ou camp adjacent. Ainsi, vous pouvez dormir tranquille. Pour en savoir plus:

www.enchorowildlifecamp.com

 

L'Hôtel «Reef ***» à Mombasa

              

Séparée de l'Océan Indien par un plage de sable blanc, l'hôtel "Reef***", avec ses jardins spacieux et bien entretenu, 3 piscines et 3 bars, est un endroit idéal pour se détendre. Le personnel y est de qualité et très sympathique. Les chambres propres, avec terrasse ou balcon zone, suffisamment grandes, sont équipées de sèche-cheveux, TV, bouilloire et coffre-fort. Vous pouvez consulter le médecin de l'hôtel en cas de problèmes de santé. Le dîner, servi sous forme de buffet, est très varié et savoureux. Changez vous pour le dîner, le chef et le personnel vous remercieront avec un service préférentiel. Des grands spectacles culturelles ou des performances d'excellents acrobates vous sont présentés après le dîner. Sur la plage de sable blanc corallien, protégée de la mer par un lagon vous pouvez faire de magnifiques promenades. Selon la marée, la largeur de la plage varie de 20 à 200 m. La mer est chaude toute l'année. Attention  : Une fois que vous quittez l'hôtel, vous ferez connaissance avec les Beachboys et autres attrape-touristes!

Beachboys et Beachgirls:

«Jambo! D'où viens-tu? Karibu au Kenya...» Une fois arrivé à la plage, c'est avec des telles paroles que les Beachboys vous tombent dessus et essaient de commencer une conversation. Ils essaient de vous vendre des safaris, des excursions en bateau, des souvenirs, des filles vous proposent des massages ou le dressage de vos cheveux. C'est avec un «Hapana, Rafiki! », swahili pour «Non, mon ami!», convivial mais ferme, que l'on peut mettre fin à cette situation souvent désagréable. Ça fonctionne réellement! La prudence est conseillée, si vous voulez faire des affaires avec les Beachboys, surtout quand il s'agit de safaris. Marchandez si vous voulez acheter sur place et ne montrez jamais votre argent. Retournez dans «  votre  » hôtel pour faire le compte et ressortez pour payer. Les massages peuvent tourner vers du non-attendu et une collègue des tresseuses peut fouiller vos affaires pendant votre traitement. Et surtout, ne payez jamais plus que 30 % d'acompte si vous commandez un article ou service. Ainsi, vous pouvez être sûr que vous obtenez les marchandises ou services commandées.

 

page suivant          Index          page précédant